reeduire contrat gaz entreprise marchee

Indépendamment de votre secteur d’activité, la gestion des coûts énergétiques est cruciale pour augmenter votre rentabilité et réduire vos dépenses. Si votre entreprise nécessite l’achat de gaz, il est particulièrement important de savoir comment réduire les coûts de vos contrats afin de maîtriser vos dépenses énergétiques.

Comment lire ses factures de gaz ?

Pour commencer, il est essentiel de comprendre comment sont calculées vos factures de gaz. La quantité de gaz consommée est mesurée en mètres cubes (m3) et le prix de l’abonnement au gaz doit également être pris en compte dans la somme totale à régler.

Le prix du gaz peut varier en fonction de plusieurs facteurs. Notamment la localisation du consommateur, le moment ou l’heure de la consommation, la puissance de compteur, etc.

C’est le fournisseur auprès duquel vous êtes client qui fixe le prix du kilowattheure (kWh) de gaz. De plus, des taxes et des frais supplémentaires s’ajoutent automatiquement à votre facture de gaz, notamment la TICGN (Taxe Indirecte sur la Consommation de Gaz Naturel), la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) et la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée).

Quels sont les différents types de contrats de gaz ?

Différents types de contrats sont proposés à la vente par les fournisseurs de gaz naturel. Ils permettent aux entreprises de choisir l’option la plus pertinente en fonction de leurs besoins et de leur consommation. En voici quelques exemples.

Les contrats à prix fixes

Auparavant, les petits consommateurs avaient la possibilité de souscrire un contrat au tarif réglementé de vente de gaz (TRV). Depuis 2019, il est impossible de souscrire à ces contrats. Ils prendront d’ailleurs totalement fin le 1er juillet 2023.

Les fournisseurs proposent donc aux professionnels des contrats à prix fixes pour des périodes allant de 12 à 36 mois. Ils s’engagent à ne pas augmenter le prix du kWh ou de l’abonnement sur cette période.

Ces offres permettent donc aux entreprises (TPE et PME en particulier) de planifier leur budget énergétique à long terme et de se prémunir contre une éventuelle hausse des prix.

Ces offres sont généralement plus chères car le fournisseur doit tenir compte d’une augmentation potentielle de son prix d’achat.

Les contrats avec indexation

Lorsque le tarif réglementé était encore en vigueur, les professionnels ayant une consommation modeste pouvaient souscrire un contrat indexé sur le TRV. Cette option n’est plus d’actualité.

Les contrats qui reviennent le plus restent ceux indexés sur les prix des marchés de gros du gaz. Pour ceux-ci, les fournisseurs basent leurs prix sur l’indice PEG, dont les cours fluctuent quotidiennement.

Pourquoi le prix du gaz évolue chaque jour ?

Le gaz s’échange sur un marché boursier. Il s’agit donc d’une valeur qui dépend de l’actualité à la fois du secteur, mais aussi de l’actualité géopolitique. Par exemple, les prix du gaz se sont envolés à la suite de l’annonce du conflit russo-ukrainien.

Il est donc essentiel d’anticiper la signature de votre contrat de gaz pour pouvoir contractualiser à la période la plus opportune.

Lors de la signature de votre contrat, vous avez donc dû contractualiser une offre à prix fixe ou à prix indexé. S’il s’agit de la seconde option, alors le coût votre facture évoluera chaque mois, à la suite de l’évolution du prix du kWh.

Comment choisir le meilleur contrat ?

Bien qu’il existe de nombreux fournisseurs sur le marché, il n’est pas toujours facile de trouver la meilleure offre. Cette diversité des offres peut d’ailleurs compliquer les choses et multiplier le travail de comparaison.

Il est donc possible de faire appel à un courtier spécialisé dans l’énergie. Celui-ci peut rechercher et négocier les meilleures offres pour vous. Ces courtiers sont des experts du marché qui examinent attentivement l’utilisation de l’énergie par les entreprises afin de leur proposer les offres les plus pertinentes en fonction de leur profil de consommation et de leurs besoins.

Puisque le courtier en énergie est rémunéré directement par le fournisseur partenaire, ce service est totalement gratuit.

Contacter un conseiller en énergie

Comment optimiser en profondeur ses contrats ?

Comme nous l’avons vu plus tôt, beaucoup de facteurs externes s’ajoutent à votre facture. Ainsi, en fonction des caractéristiques de votre entreprise, il est possible de réduire les taxes qui s’appliquent à votre facture. Pour le gaz, la taxe principale qui s’applique est la TICGN (Taxe Indirecte sur la Consommation de Gaz Naturel).

La TICGN : qu’est-ce que c’est ?

La TICGN est en réalité un impôt, collecté directement par les fournisseurs de gaz naturel, et reversé aux douanes.

Le tarif de la TICGN évolue chaque année. En 2023 par exemple, elle est fixée à 8,37 €/MWh. Pour calculer le coût total de la TICGN sur sa facture, il faut multiplier son taux par le volume de gaz consommé annuellement.

Toutefois, certaines entreprises peuvent bénéficier de tarifs réduits et d’exonérations de TICGN.

Quels sont les cas concernés par une exonération de la TICGN ?

Dans le cadre de l’article L.132 du CIBS, des cas concrets d’exonération de la TICGN ont été imaginés :

Quelles sont les entreprises qui bénéficient d’une réduction de la TICGN ?

Certaines entreprises bénéficient en effet d’une réduction de la TICGN, sur la base du taux de 2013/2014. Cela concerne les entreprises suivantes :

Besoin d’optimiser vos contrats de gaz ? Un expert de l’énergie peut vous accompagner dans les démarches liées à l’exonération ou à la réduction de la TICGN.

Comment réduire sa consommation de gaz ?

En dehors de l’optimisation des contrats, il est aussi possible de réduire sa facture de gaz en réduisant sa consommation. Voici quelques astuces à destination des entreprises.

Réduire la consommation d’eau chaude

Dans une entreprise ou un bâtiment professionnel, l’eau chaude est souvent la principale source de consommation de gaz. Il est possible de diminuer votre consommation de gaz en utilisant des économiseurs d’eau ou en abaissant la température de l’eau.

Faire vérifier régulièrement le bon fonctionnement des systèmes de chauffage

Il est important de vérifier régulièrement les systèmes de chauffage de votre entreprise. Cela permet de surveiller les éventuelles pertes de chaleur pour les éviter. Mais c’est également utile pour vérifier que la chaleur se diffuse de manière homogène dans les locaux.

Améliorez l’isolation thermique de votre bâtiment

En lien avec les déperditions de chaleur, l’isolation thermique de votre bâtiment joue un rôle clé dans les éventuelles pertes. Aussi, pour réduire la consommation de gaz, il est parfois utile de revoir l’isolation des murs, plafonds et fenêtres. Il est d’ailleurs possible de bénéficier d’aides financières pour réaliser ces travaux d’isolation.

Choisir un équipement qui consomme peu d’énergie

Lorsque vous devez remplacer vos équipements consommateurs de gaz, il est intéressant de vous tourner vers des équipements qui, à l’inverse, consomment peu. Les équipements les plus récents intègrent souvent des innovations qui permettent de réduire la consommation et de réaliser des économies à long terme.

L’application de ces quelques conseils vous permettra de réduire significativement votre consommation de gaz et donc de réaliser des économies.

Découvrir plus de conseils

Pour chaque entreprise, la réduction du coût de ses contrats d’énergie (en particulier de gaz) est un objectif essentiel. Tous les conseils donnés à travers cet article vous permettront de mettre en place une stratégie énergétique efficace afin de réduire les dépenses liées à votre consommation de gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *