Si les actions gouvernementales mettent l’accent sur la rénovation du parc immobilier des particuliers, les entreprises sont elles aussi motivées par ce sujet. La rénovation énergétique des bâtiments des entreprises est en plein essor, il se pose donc souvent la question du financement de ces travaux. 

immeuble entreprise travaux rénovation

Financer vos travaux de rénovation en entreprise : les aides disponibles 

Tout comme pour les particuliers, l’État souhaite aider et encourager les travaux de rénovation énergétique au sein des entreprises. Pour ce faire, un vaste programme d’aides à la rénovation a été mis en place. Celles-ci peuvent être accordées par l’État directement, mais aussi par les collectivités locales. Parmi les aides les plus conséquentes de l’État, nous pouvons parler ici de l’ADEME. Avec le fonds France Relance, créé lors de la crise sanitaire, l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie délivre des aides conséquentes, ce afin de faire en sorte que le coût de la rénovation soit moins élevé pour les entreprises. Cela a bien entendu également pour but d’encourager celles-ci à s’engager plus profondément dans la transition écologique. En effet, des travaux de rénovation énergétique procurent à plus ou moins long terme de fortes économies, monétaires cette fois. En aidant les entreprises, le gouvernement souhaite donc aider à abaisser le seuil de rentabilité. L’ADEME aide cependant principalement des TPE et PME, le montant des aides devant être compris en 50 000€ et 200 000€. L’agence ne se limite d’ailleurs pas qu’aux travaux de rénovation énergétique, mais peut également aider à financer des travaux visant à améliorer la gestion des déchets, l’ancrage dans l’économie circulaire, ou encore des travaux de recherche. Cette aide ne peut cependant pas être accordée aux auto-entrepreneurs et doit être versée sur un compte bancaire professionnel

Parmi les aides étatiques, il y a également le crédit d’impôt. Cette aide permet aux entreprises de financer leurs travaux de rénovation, en abaissant le coût total des travaux. Le crédit d’impôt est cependant assujetti à différentes conditions. Tout d’abord, il ne concerne que les PME étant imposées sur les bénéfices et que les bâtiments étant âgés de plus de deux ans. Le crédit d’impôt permet alors de déduire 30% des dépenses induites par les travaux, dans une limite de 25 000€. Attention, les bâtiments éligibles doivent servir à des activités de l’économie tertiaire, de service. Les bâtiments consacrés à l’extraction de matières premières ou à leurs transformations, comme les manufactures, en sont exclus. De plus, il faut obligatoirement faire appel à un professionnel certifié RGE, pour Reconnu Garant de l’Environnement, afin de bénéficier de cette aide pour financer vos travaux. Les travaux que le crédit d’impôt aide à financer sont assez variés et vont comprendre une grande partie des aspects énergivores de votre entreprise. Il y a les différents travaux d’isolation et la rénovation des moyens de chauffage bien sûr, mais également l’installation d’un ballon d’eau chaude économe en énergie, ou encore la pose de panneaux solaires. 

architecte travaux rénovation entreprise

Travaux de rénovation en entreprise : les autres financements 

Parmi les autres sources de financement pour une entreprise, il y a également le Prêt Eco Energie, ou PPE. Cette autre aide de l’État fonctionne donc sous la forme d’un prêt, qui doit être remboursé par la suite. Son but principal est d’aider à réduire les dépenses énergétiques, et va donc financer des projets sur la motorisation électrique, le chauffage ou la climatisation d’un bâtiment. Le PPE est souvent compris entre 10 000€ et 50 000€ et a le mérite de ne pas nécessiter une caution personnelle de la part des dirigeants. Cela peut permettre à une entreprise, tous secteurs d’activités confondus, d’investir dans des équipements moins énergivores. À terme, cela veut donc dire faire de solides économies d’énergie, tout en réduisant son impact sur l’environnement. Les économies d’énergie, et donc monétaires, sont souvent suffisamment importantes pour rembourser d’elles-mêmes le prêt qui aurait été contracté. Le Prêt Eco Energie, à destination des PME, peut également se cumuler à d’autres aides et surtout à d’autres prêts. À cette fin, de nombreuses banques proposent des prêts dédiés afin d’aider votre entreprise à financer ses travaux de rénovation. Afin de pouvoir faire rapidement un tour d’horizon des différentes offres, vous pouvez utiliser un comparateur de banques comme https://www.connectbanque.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.