Votre intérieur vous paraît insuffisamment confortable malgré vote système de chauffage ? Vous avez une sensation de courant d’air ? Vote facture énergétique vous semble trop élevée ? Cela peut être dû à une fuite provoquée par une isolation défectueuse. Pourquoi ne pas envisager une ITE ? Ce système d’isolation thermique est un excellent moyen d’améliorer votre confort tout en respectant l’environnement… Et votre porte-monnaie ! Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Définition de l’ITE

Ce type d’isolation thermique n’a rien de sorcier à comprendre. Il s’agit, tout simplement, d’une couche isolante disposée du côté extérieur de votre logement. Celle-ci peut être en polystyrène, en polyuréthane, en laine minérale ou encore, en fibre naturelle. Les techniques de pose sont nombreuses et peuvent aller du bardage, jusqu’à l’enduit en passant par des panneaux.

Ce système permet une haute performance en termes d’isolation thermique tout en restant économique et peu énergivore. Bien entendu, la couche isolante est recouverte pour conserver l’aspect esthétique de votre habitation.

Pour en savoir plus sur l’ITE, rendez-vous ici !

Avantages et inconvénients de ce type d’isolation thermique

Comme indiqué ci-dessus, l’isolation thermique installée à l’extérieur de votre logement comporte de nombreux bénéfices clés. Néanmoins, pour bien concevoir votre projet de travaux d’isolation, il est primordial d’en connaître les quelques limites.

Bénéfices de l’ITE par l’extérieur

Parmi les avantages de ce type d’isolation, il est possible de citer :

Limites de l’ITE par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur comporte également de potentiels freins à ne pas négliger lors de l’élaboration de votre projet de rénovation :

isolation

Un système d’isolation thermique encadré

Pour encourager la construction de bâtiments écoresponsables, il existe de normes. Dans le cas de l’isolation thermique par l’extérieur, il s’agit de la réglementation thermique, ou RT. Cette dernière fixe, entre autre, une limite de consommation énergétique à ne pas dépasser pour une habitation.

Ainsi, ces directives conditionnent le choix des matériaux utilisés en fonction des performances exigés. Le gouvernement apporte régulièrement des modifications à ces normes et arrêtés. Ainsi, le RT 2012 et le RT 2018 ont été remplacés par la règlementation environnementale 2020, ou RE 2020. Celle-ci limite la consommation à 100 kWh /m2 pour un logement.

Aussi, la réalisation de travaux pour installer ce type d’isolation thermique est un acte d’envergure. De fait, une déclaration à la Mairie est nécessaire pour mener à bien votre projet d’ITE.

Pour aller plus loin, pensez aux nombreuses aides proposées par l’Etat dans le cadre d’une rénovation énergétique !

Un système d’isolation thermique efficace

De par sa haute performance et sa rentabilité, l’isolation thermique installée à l’extérieur de votre habitation s’avère être le choix numéro 1. Si votre maison est adaptée à ce système, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel et à faire établir un devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.