Les dépenses énergétiques de votre location saisonnière représentent l’un des principaux coûts engendrés par les réservations. En vacances, beaucoup de voyageurs font moins attention à leur consommation énergétique et oublient les petits gestes du quotidien. Ce plus grand laxisme des voyageurs se fait ressentir sur votre facture énergie. Avec le prix de l’électricité qui augmente sans cesse, il est normal que beaucoup d’hôtes souhaitent mettre des choses en place pour diminuer la consommation énergétique dans leur location de vacances

Dans cet article, nous allons explorer des stratégies intelligentes et écoresponsables pour économiser les dépenses énergétiques de votre location de vacances. Que vous soyez un propriétaire soucieux de l’environnement cherchant à réduire votre empreinte carbone ou simplement désireux de réduire vos factures, ces conseils vous aideront à faire des économies tout en contribuant à la préservation de la planète. Préparez-vous à découvrir comment transformer votre location de vacances en un lieu de séjour durable et attrayant pour les voyageurs soucieux de l’environnement, tout en garantissant une expérience de voyage de qualité.

Débrancher les équipements entre les réservations

Les propriétaires de location courte durée peuvent vite se sentir impuissants face à une facture énergétique élevée, car ce ne sont pas eux qui consomment l’énergie dans leur logement, mais différents groupes de personnes qui consomment tous différemment. Cependant, rassurez-vous, avec différents gestes simples, vous pouvez réduire la consommation énergétique de votre location de vacances. 

Lorsque votre logement n’est pas loué, vous avez entièrement la main sur sa consommation. C’est le moment idéal pour amener les dépenses énergétiques de la location au strict minimum, car personne n’y réside. Ces périodes durant lesquelles le taux d’occupation est de 0, il est recommandé d’éteindre le chauffage ou la climatisation et surtout de débrancher les équipements. 

Éteindre les appareils ou les mettre en veille ne suffit pas à annuler leur consommation. Il est nécessaire de les débrancher pour qu’ils ne consomment plus rien en termes d’énergie. Écrans, box internet, chargeurs, lecteurs DVD, cafetières, bouilloire, micro-onde, frigo (s’il est vide), … Tous ces appareils peuvent être débranchés entre deux séjours. Stopper le gaspillage d’énergie cachée est réalisable facilement en basse saison lorsque les périodes de réservations sont espacées. Par conséquent, profitez des basses saisons pour vous habituer à ce geste écoresponsable et économiser jusqu’à 10 % d’énergie (d’après l’ADEME).

Profiter des aides de l’État pour faire des rénovations énergétiques

Profiter des aides de l’État pour réaliser des travaux de rénovation énergétique peut être une stratégie judicieuse pour les propriétaires qui souhaitent réduire la consommation énergétique de leur location de vacances. Il existe différentes incitations financières et des programmes de subventions destinés à encourager les particuliers à la mise en place de meilleures solutions énergétiques dans leurs logements.

Ces aides peuvent couvrir une partie importante des dépenses liées aux rénovations visant à améliorer l’efficacité énergétique, telles que l’installation de systèmes de chauffage et de refroidissement plus efficaces, l’isolation thermique, ou même l’utilisation de sources d’énergie renouvelable. Il est donc essentiel de se renseigner sur les programmes disponibles dans votre région et de les intégrer dans votre stratégie de réduction des coûts de votre location saisonnière.

Le Plan de sobriété énergétique

Le Plan de Sobriété Énergétique mis en place depuis octobre 2022 vise à encourager la transition énergétique dans tous les secteurs. Ce plan invite à accélérer les changements d’habitudes en termes de consommation et à accélérer la séparation de chacun avec les énergies fossiles. 

En plus de donner des conseils, ce plan met en place un “bonus sobriété” afin de mettre en avant les économies d’énergie et les réductions des factures. Les foyers qui suivent leur consommation énergétique et qui la font baisser, seront récompensés par une prime sur leurs factures énergétiques (gaz, électricité). 

Lire également :   Les démarches : changer de fournisseur d’énergie pour votre maison en 2023

Ce plan met également à disposition une aide de 9 000 € pour le changement d’une chaudière à gaz pour une pompe à chaleur. 

Ma Prime Rénov’

Plus connue, Ma Prime Rénov’ est une aide mise en place par le gouvernement pour aider et accompagner les particuliers dans la rénovation énergétique de leur logement (isolation thermique, fenêtres, portes, etc). Cette démarche et les travaux de rénovation énergétique visent à améliorer le confort des logements en termes de chaleur et d’humidité tout en réduisant le coût des travaux. Ces travaux engendrent par la suite des économies sur les factures d’énergie. 

Une liste des travaux éligibles à Ma Prime Rénov’ est mise à votre disposition pour savoir si de tels travaux dans votre location saisonnière seraient pertinents. Les montants des aides vont de 3 500 € à 10 000 € en fonction des revenus du foyer. Cette prime est cumulable avec d’autres aides et prêts comme les Certificats d’économie d’énergie, les aides des collectivités locales, Action logement ou l’éco-prêt à taux zéro.

dpe logement aides

Maintenir et réviser l’état des équipements électriques

Avant d’entamer des travaux de rénovation avec des coûts élevés, vous pouvez faire des économies sur la facture énergie de votre location courte durée en révisant régulièrement l’état des équipements électriques présents. Un appareil défectueux ou obsolète peut considérablement faire perdre de l’énergie de manière injustifiée. Par exemple, maintenir votre chaudière en bon état peut permettre d’éviter une augmentation de consommation entre 8 % et 12 %. De plus, faire régulièrement réviser vos installations électriques permet d’éviter les accidents.  

En ce qui concerne l’électroménager de la location de vacances, il est recommandé de choisir des appareils avec un bon label énergétique. Le label énergétique est en quelque sorte la note qui indique le degré de consommation de l’appareil. Les notes vont de A +++ à D. Plus le label de l’appareil se rapproche de A+++, moins il consomme d’énergie. Même si ce n’est pas vous qui utilisez les différents équipements, mettez tout de même un point d’honneur à renouveler ceux qui sont usés et obsolètes. L’expérience des voyageurs n’en sera que meilleure et meilleure sera la note qu’ils donneront à votre logement. 

Sensibiliser les voyageurs à consommer mieux l’énergie

Si vous voulez davantage faire diminuer votre facture énergie, les voyageurs doivent être informés de l’importance de la réduction de leur empreinte carbone, même lorsqu’ils sont en vacances. L’impact environnemental de chaque action, des habitudes de chauffage à la gestion des déchets, peut être significatif lorsqu’il est multiplié par le nombre de voyageurs séjournant dans des locations de vacances.

Pour inciter à une consommation plus responsable, il est judicieux de fournir aux voyageurs des informations claires et pratiques dès leur arrivée dans le logement. Une fiche informative dans le logement peut être un excellent moyen de communiquer ces messages essentiels. Cette fiche peut expliquer le fonctionnement du chauffage et recommander par exemple une température de 19 degrés pour le chauffage et de 26 degrés pour la climatisation. Ces températures permettent de maintenir un niveau de confort agréable tout en réduisant la consommation d’énergie. 

En outre, cette fiche peut expliquer les règles de tri des déchets dans la commune, et sensibiliser ainsi les voyageurs à la nécessité de recycler et de réduire les déchets pendant leur séjour. L’objectif est de faire en sorte que ces gestes responsables deviennent des réflexes pour les voyageurs, même lorsqu’ils sont en vacances.

En sensibilisant les voyageurs à mieux consommer dans une location de vacances et en leur fournissant des informations pratiques, vous pouvez contribuer à réduire l’impact environnemental de l’industrie du tourisme tout en offrant une expérience de voyage plus durable et éthique. Par extension, cela aura un impact positif sur vos factures énergétiques en tant qu’hôte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *