Depuis 10 ans, le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi. Retrouvez également nos conseils pour faire des économies d’énergie malgré tout !

Une hausse des prix de l’électricité depuis 10 ans

Pourquoi les prix de l’électricité augmentent-ils ?

Depuis 10 ans, les prix de l’électricité n’ont cessé d’augmenter, et avec eux, votre facture énergétique. Ainsi, en 2010, ces prix ont bondi de 3%, et n’ont jamais cessé d’augmenter depuis. 2022 est sans aucun doute l’année qui enregistre la plus grande inflation en matière d’énergie, avec un record de +4%. Cela est dû au contexte géopolitique, bien entendu, mais pas que.

Le prix de l’électricité prend en compte le tarif d’acheminement et d’approvisionnement, qui n’a cessé d’augmenter, notamment avec la crise sanitaire du Covid. L’émergence des énergies renouvelables joue elle aussi un rôle dans la hausse des prix de l’électricité : en 2013, la CRE estimait que les énergies vertes seraient responsables de 30% de la hausse totale des tarifs réglementés de l’électricité.

L’ouverture du marché : la fin du tarif réglementé

Depuis 2007, l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence a vu apparaître de nombreux fournisseurs alternatifs, et avec eux, la fin des tarifs réglementés de vente (TRV). Les fournisseurs historiques, tels qu’EDF, y sont toujours soumis, mais sont concurrencés par les offres plus compétitives de ces nouveaux fournisseurs.

Quelles prévisions pour 2030 ?

Hélas, la hausse des prix de l’électricité n’a pas fini de bomber nos factures énergétiques. De nombreuses enquêtes ont été publiées, notamment par le ministère de l’Energie : les prévisions, bien qu’elles ne soient pas d’accord sur les chiffres, sont unanimes sur un point : la hausse du prix de l’électricité sera importante dans les 10 prochaines années, et ce notamment à cause de la filière nucléaire. 

Comment faire des économies sur le prix de l’électricité ?

inflation prix electricite approvisionnement 1

Changer de fournisseur d’énergie

Changer de fournisseur d’électricité vous permettra de trouver l’offre qui correspond réellement à vos besoins énergétiques. Pour cela, il faut comparer les différentes offres proposées sur le marché. Vous pouvez utiliser un comparateur d’énergie, qui comparera avant toute chose le prix de l’énergie et de l’abonnement. Plusieurs autres critères de choix sont à considérer :

Pour éviter de subir les variations du prix de l’électricité, pensez à souscrire une offre à prix fixe : cela vous permettra de prévoir au plus près votre budget énergétique.

Rénover son logement

Rénover votre logement vous permettra également de faire des économies d’énergie. En effet, un logement mal isolé est source de déperdition de chaleur, et donc de surconsommation. En améliorant l’isolation de vos combles, ou de vos murs, vous réduirez donc le coût de votre facture.

Rénover votre logement passe également par un changement de votre système de chauffage : un chauffage non performant et mal entretenu est, en effet, lui aussi source de surconsommation ! Pour en savoir plus sur la rénovation énergétique de votre logement, rendez-vous sur ce site.

Quelles actions de la part du gouvernement ?

Le versement d’indemnités

Pour faire face à la hausse des prix de l’électricité, le gouvernement a pris certaines mesures, visant à alléger le quotidien des particuliers. Parmi ces mesures, un chèque énergie exceptionnel de 100 euros a été versé à près de 5,8 millions de ménages en décembre 2021.

De plus, pour les ménages les plus précaires, une indemnité inflation d’un montant de 100 euros sera versée. Elle vise à compenser la hausse des prix de l’énergie au global. Ce sont près de 38 millions de personnes qui peuvent être bénéficiaires de cette indemnité. Pour la toucher, il vous faut gagner moins de 2000 euros nets par mois.

inflation prix electricite approvisionnement 1 1

Un bouclier tarifaire contre l’inflation

Un bouclier tarifaire a également été mis en place : il concerne toutefois le prix du gaz, dont le tarif réglementé de vente a été gelé dès novembre 2021. Il est fort à parier qu’une telle mesure sera nécessaire pour l’électricité dans les années à venir. D’ores et déjà, la hausse des tarifs réglementés de l’électricité, auxquels sont indexées les offres de marché, sera limitée à 4% TTC, et ce grâce à une diminution des taxes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.