Parmi les primes à la rénovation, le dispositif MaPrimeRénov’ a été réévalué. Dans le cadre de certains travaux de rénovation énergétique, l’aide de l’État pourrait aller jusqu’à 9 000 euros. Qui est concerné par MaPrimeRénov’ ? Quelles sont les modalités et les conditions pour obtenir l’aide ? On vous dit tout !

ma prime renov

MaPrimeRénov’ : origine et nouveautés 2022

MaPrimeRénov’ : dans quel but ?

Le but premier de MaPrimeRénov’ est ainsi d’inciter et de soutenir les particuliers à réaliser des travaux d’économies d’énergie.

Mais dans le contexte d’un système d’aides pouvant être complexe, l’État a pris la décision de fusionner deux aides déjà existantes : le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et la prime “Habiter mieux agilité” de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah).

L’objectif du gouvernement est en effet d’impulser une transition vers l’utilisation des énergies vertes et durables. MaPrimeRénov’ fait partie intégrante du plan de résilience présenté par le Premier ministre, Jean Castex, au cours du mois de mars de l’année dernière, devant soutenir les Français confrontés à la hausse des prix de l’énergie.

Pour rappel, depuis sa création en 2020, MaPrimeRénov’ a déjà permis à de nombreux ménages de profiter d’un soutien financier non négligeable.

MaPrimeRénov’ : toutes les nouveautés 2022

Une nouvelle prime pour certains travaux

Vous faites partie des Français qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement ? Vous n’arrêtez pas de reporter votre projet car cela coûte cher ? Bonne nouvelle ! La revalorisation du dispositif MaPrimeRenov’ a été mise en place début janvier 2022, via la création d’une nouvelle prime ! Une aide précieuse qui vous permet de financer en grande partie vos travaux de rénovation et de réduire de façon plus ou moins conséquente le reste à charge.

En effet, une prime de 1 000 euros est versée pour la réalisation de certains travaux, tels que le changement d’une chaudière à énergies fossiles par une nouvelle chaudière biomasse ou bien par une pompe à chaleur (PAC) par exemple. Des appareils utilisant des énergies renouvelables pour fonctionner, donc.

La création de France Rénov’…

Début 2022, un nouveau service public a été créé : France Rénov’, qui se présente comme un guichet unique axé autour de la rénovation énergétique. Il a été créé par l’État en collaboration avec les collectivités locales et est piloté par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Le dispositif comprend :

…et de MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov’ Sérénité vient s’ajouter au panel d’aides mises en place par l’État. Cette nouvelle aide incite les foyers les plus modestes à réaliser des travaux de rénovation énergétique de grande ampleur.

Grâce à ce dispositif, le Gouvernement permet aux 4,8 millions de ménages de sortir leur habitation de l’état de passoire thermique. À la clé ? Un confort maximum quotidien avec l’amélioration de la performance énergétique et la diminution des factures d’électricité.

Pour info :

5,5 millions, c’est le nombre de propriétaires aux revenus modestes qui pourront potentiellement obtenir MaPrimeRénov’ Sérénité, sous respect de ses conditions bien sûr.

MaPrimeRénov’ : comment ça fonctionne ?

MaPrimeRénov’ : le plafond des ressources

Pour y voir plus clair, quatre catégories suivant le montant des ressources annuelles des ménages ont été créées. Chaque catégorie possède une couleur :

  1. MaPrimeRénov’ Bleu (ménages très modestes) ;
  2. MaPrimeRénov’ Jaune (ménages modestes) ;
  3. MaPrimeRénov’ Violet (ménages intermédiaires) ;
  4. MaPrimeRénov’ Rose (ménages aux revenus élevés).

Regardez le montant de vos ressources annuelles pour savoir à quelle catégorie vous appartenez.

Ces plafonds sont déterminés par le nombre de personnes qui composent le foyer, le revenu fiscal de référence du ménage mais aussi par la zone géographique d’habitation (en Ile-de-France, hors Ile-de-France).

MaPrimeRénov’ “Bleu”

Nombre de personnes dans le foyerPlafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)
1jusqu’à 21 123 €jusqu’à 15 262 €
2jusqu’à 31 003 €jusqu’à 22 320 €
3jusqu’à 37 232 €jusqu’à 26 844 €
4jusqu’à 43 472 €jusqu’à 31 359 €
5jusqu’à 49 736 €jusqu’à 35 894 €
par personne supplémentaire+ 6253 €+ 4 526 €

MaPrimeRénov’ “Jaune”

Nombre de personne dans le foyerPlafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)
1jusqu’à 25 068 €jusqu’à 19 074 €
2jusqu’à 36 792 €jusqu’à 27 896 €
3jusqu’à 44 188 €jusqu’à 33 547 €
4jusqu’à 51 597 €jusqu’à 39 192 €
5jusqu’à 59 026 €jusqu’à 44 860 €
par personne supplémentaire+7 422 €+5 651 €

MaPrimeRénov’ “Violet”

Nombre de personne dans le foyerPlafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)
1jusqu’à 38 184€jusqu’à 29 148 €
2jusqu’à 56 130 €jusqu’à 42 848 €
3jusqu’à 67 585 €jusqu’à 51 592 €
4jusqu’à 79 041 €jusqu’à 60 336 €
5jusqu’à 90 496 €jusqu’à 69 081 €
par personne supplémentaire11 455 €8 744 €

MaPrimeRénov’ “Rose”

Nombre de personne dans le foyerPlafonds de revenus du foyer (en Ile-de-France)Plafonds de revenus du foyer (hors Ile-de-France)
1>38 184 €>29 148 €
2>56 130 €>42 848 €
3>67 585 €>51 592 €
4>79 041 €>60 336 €
5>90 496 €>69 081 €
par personne supplémentaire11 455 €8 744 €

MaPrimeRénov’ : comment l’obtenir ? Quelles sont les conditions d’obtention ?

Quels travaux entreprendre pour obtenir MaPrimeRénov’ ?

Les travaux éligibles à MaPrimeRénov’ concernent notamment :

Liste détaillée des travaux éligibles

Liste des travaux
Pompe à chaleur géothermique avec capteurs horizontaux ou verticaux
Pompe à chaleur air/eau
Chaudière gaz à très haute performance énergétique (THPE)
Chauffe-eau thermodynamique
Raccordement aux réseaux de chaleur
Dépose de cuve à fioul
Audit énergétique
Isolation des murs par l’extérieur
Toitures terrasses
Des surfaces vitrées
Des rampants de toiture ou de combles
Des murs par l’intérieur
Protection des surfaces vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires
Bornes de recharge pour véhicules électriques
Rénovation énergétique globale*

Travaux éligibles à MaPrimeRénov’ avec critères d’éligibilité spécifiques

Travaux éligiblesCritères d’éligibilité
Chaudière à granulésAvec silo de stockage et un système de régulation
Chauffage solaire combinéRespect des critères de performance
Chaudière à bûchesAvec ballon tampon et système de régulation
Chauffe-eau solaire individuelRespect des critères de performance
Poêle à granulésNiveau Flamme Verte 7
Poêle à bûchesNiveau Flamme Verte 7
Foyer fermé, insertNiveau Flamme Verte 7
Raccordement aux réseaux de froidEn métropole seulement

Comment demander MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ s’adresse à tous propriétaires, occupant, bailleur ou un syndicat de copropriété, vous pouvez prétendre à cette subvention.

Pour l’avoir, vous devez d’abord monter un dossier avec plusieurs documents. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous :

Selon votre choix, différents documents seront à fournir. Un cumul de prime énergie peut également être envisageable sous condition d’écrêtement.

Comment obtenir MaPrimeRénov’ ?

Quelle que soit votre requête, la première étape est de faire votre demande sur le site dédié à MaPrimeRénov’. Par la suite, il vous faudra vous créer un compte sur lequel vous devrez fournir :

Si les travaux envisagés sont collectifs, il vous faudra également fournir :

MaPrimeRénov’ est-elle cumulable avec les autres primes énergie ?

Si vous cherchez à réduire au maximum le coût de vos travaux, vous pouvez cumuler plusieurs primes pour la rénovation énergétique. On vous fait la liste des aides cumulables avec MaPrimeRénov’ :

Les primes CEE

Les primes CEE sont délivrées par les fournisseurs d’énergie pour des travaux réalisés par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE).

L’éco-prêt à taux zéro

Il a été créé pour financer, sans taux d’intérêts, les travaux de rénovation énergétique de votre domicile.

Le chèque énergie

Vous êtes éligible au chèque énergie ? Bonne nouvelle, vous pouvez transformer celui-ci en chèque travaux, qui vous permettra de financer vos projets de rénovation énergétique. Le chèque énergie est un excellent moyen de réduire le reste à charge de vos projets.

Si les travaux sont facturés avant la date de fin de validité inscrite sur votre chèque énergie, vous pouvez utiliser votre chèque énergie pour payer la facture.

La TVA à taux réduit de 5,5 %

En plus de l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez formuler la demande d’une baisse de la TVA, fixée à 5,5% dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique. Pour cela, la construction de votre logement doit être achevée depuis au moins 2 ans (pour une résidence principale ou secondaire, maison ou appartement).

Attention cependant, les aides peuvent se cumuler, mais pas s’ajouter. Des règles sont mises en place lorsque vous souhaitez cumuler plusieurs primes :

Attention !

Il faudra bien penser à demander la prime avant de commencer les travaux, sinon la demande sera rejetée. De plus, vous devez faire obligatoirement appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir en bénéficier.

Comment obtenir MaPrimeRénov’ ?

Pour obtenir votre subvention, il vous faut :

Si vous faites partie du syndicat de copropriétaires, d’autres documents pourront vous être demandés, comme une attestation de quotes-parts ou le procès-verbal de l’Assemblée Générale de copropriété.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.