Compteur électricité : fonctionnement, installation, prix

Le compteur électrique est à la source même de votre facture d’électricité : intégré au circuit, il calcule votre consommation électrique, afin que votre fournisseur d’énergie puisse la comptabiliser et vous la facturer ! Un boîtier particulièrement important, donc : mais comment fonctionne-t-il ? Comment se déroule l’installation d’un compteur électrique, et quel est son prix ? On vous dit tout ici !

Compteur électrique sur un mur blanc
Ce que l'on retrouve sur son compteur électrique
Sommaire

Comment fonctionne un compteur électrique ?

Le fonctionnement du compteur électromécanique

Le plus ancien compteur électrique est le compteur électromécanique. De couleur bleue, voire noir, il a des bouts arrondis et fonctionne grâce au principe du magnétisme. Ce compteur est en effet constitué d’un disque et de deux électroaimants. L’un de ces aimants est traversé par le courant fourni par le fournisseur d’électricité, l’autre aimant est traversé par le courant consommé par le foyer. Au milieu de ces deux aimants, le disque tourne proportionnellement à votre consommation : plus vous consommez, plus votre disque tournera vite ! Il calcule la différence entre le courant fourni et le courant consommé, et l’affiche sur sa face avant en kWh : les chiffres à relever sont les 5 premiers chiffres sur fond noir !

Le fonctionnement du compteur électronique

Son successeur, le compteur électronique, est plus précis dans les données qu’il fournit, affichées sur son écran digital. Blanc et rectangulaire, muni de deux boutons bleus (S et D), ce compteur fonctionne grâce à un capteur dit “à effet Hall”. Ce capteur est installé au centre d’un conducteur en forme de U : l’électricité fournie par le fournisseur entre par l’une des branches, et ressort par l’autre dans le circuit de la maison. Au centre, le capteur à effet Hall produit une tension reproduisant celle du courant sortant, et affiche sur son écran la consommation en temps réel et en kWh

Le fonctionnement du compteur intelligent Linky

Depuis 2016, le petit nouveau d’Enedis, le compteur communicant Linky, pare les domiciles français de sa couleur jaune fluo : ce compteur est un compteur intelligent, car il ne nécessite pas l’intervention d’un technicien pour effectuer le relevé. Grâce à une technologie AMR (Automated Meter Reading), il communique les données de consommation des ménages aux systèmes d’information d’Enedis. Le compteur Linky permet une meilleure gestion de la consommation énergétique des foyers français et du réseau électrique dans son ensemble. La relève du compteur Linky se fait automatiquement et quotidiennement, les particuliers ayant dès lors accès à leurs données de consommation dès qu’ils le souhaitent sur leur compte client Enedis. Vous êtes de plus facturés selon votre consommation réelle, et non supposée.

Comment installer un compteur électrique ?

Personne ouvrant un compteur électrique

Quelques conseils pour installer votre compteur électrique sereinement

Vous venez d’achever les travaux de votre logement neuf, et souhaitez désormais mettre en route l’électricité dans votre nouveau domicile. Pour installer votre compteur électrique, il vous faut toutefois suivre quatre étapes plus ou moins longues : n’oubliez pas de vous y prendre en avance, afin de pouvoir respecter tous les délais de travaux, et emménager sereinement ! Notez de plus que désormais, Enedis n’installe plus que des compteurs Linky. Pour les anti-Linky, sachez que refuser l’installation de ce compteur intelligent n’est pas possible. En effet, votre compteur ne vous appartient pas, il appartient aux collectivités locales, qui le confient au gestionnaire de réseau GRDF. Il ne vous est donc plus possible de choisir le modèle que vous souhaitez pour votre compteur électrique !

Étape 1 : la demande de raccordement

La demande de raccordement est sans doute l’étape la plus longue de l’installation de votre compteur. Vous devez tout d’abord faire la demande de raccordement en ligne dans votre compte client Enedis, ou par courrier en complétant un dossier. Nous vous conseillons de vous y prendre au plus tôt : les travaux de raccordement ne commenceront en effet que 10 jours au moins après votre demande. De plus, le raccordement Enedis peut prendre plusieurs mois en fonction des travaux à réaliser et du type de raccordement. Ces travaux consistent à relier votre compteur électrique au réseau public de distribution. Ce branchement se fait au Point de livraison le plus proche : vous trouverez ainsi votre numéro de PDL sur vos factures, ce qui est utile si vous souhaitez par exemple changer de fournisseur.

Afin de remplir au mieux votre dossier et ne pas entraîner de délais supplémentaires, il faut vous munir de plusieurs documents : une copie de votre permis de construire, le cadastre et le plan de masse, la garantie de votre paiement, la puissance de raccordement désirée et le formulaire de demande de raccordement. Si elle est déjà en place, vous pouvez transmettre une photo de l’installation électrique.

Étape 2 : votre numéro de Consuel

Une fois vos travaux de raccordement terminés, il faut faire certifier votre installation électrique grâce à un certificat de conformité, appelé Consuel. Ce certificat sera nécessaire au moment de l’installation de votre compteur électrique par Enedis. Si vos travaux ont été effectués par un professionnel, le technicien se chargera de vous transmettre votre certificat Consuel. Si, au contraire, vous avez vous-même effectué vos travaux d’électricité, vous devrez faire une demande de Consuel, soit en ligne soit par courrier, dans un délai de deux semaines. Dans ce cas, le Comité pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité enverra probablement un inspecteur afin de vérifier la conformité de votre installation.

Quelles sont les normes à respecter en 2021 ? Afin d’obtenir la certification du Consuel, la seule norme à suivre pour les compteurs individuels est la nouvelle norme NF C15-100, qui s’applique à l’ensemble de votre logement. Elle concerne ainsi l’éclairage, les prises électriques, ou encore le tableau électrique de votre compteur et les fils apparents. Ainsi, afin que votre installation électrique soit conforme, il faut par exemple avoir 3 prises électriques par chambre, 5 dans le séjour ou encore 4 spécialisées dans la cuisine … des normes qui, certes, permettent d’éviter les incendies et les électrocutions, mais qui ajoutent de la lourdeur administrative à vos travaux.

Étape 3 : choisir votre fournisseur

C’est bon, vos travaux ont été effectués et sont aux normes. Il vous faut maintenant choisir votre fournisseur d’électricité ! Depuis l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, les offres ne cessent d’affluer, et faire un choix adapté à ses besoins peut parfois s’avérer compliqué. N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’énergie, afin d’obtenir des informations précises et avantageuses quant aux offres les plus intéressantes pour vous ! Que vous soyez plutôt économe ou écolo, petit consommateur ou pas, il y a forcément une offre qui vous conviendra !

N’hésitez pas à utiliser un de nos comparateurs pour faire votre choix.

Étape 4 : enfin, l’installation de votre compteur électrique !

Vous avez trouvé LE fournisseur idéal, et vous n’avez jamais été aussi prêt de l’installation de votre compteur électrique ! Lorsque vous souscrivez à votre contrat d’électricité, vous devez en même temps demander une installation de compteur. Votre fournisseur se charge dès lors de transmettre cette demande au gestionnaire de réseau électrique Enedis (anciennement Erdf), qui est le seul habilité à installer les compteurs électriques. Enedis entrera par la suite en contact avec vous, afin de convenir d’une date de passage. Ce sera désormais uniquement le petit boitier jaune fluo Linky qui sera mis en service par le technicien !

Quel est le prix d’un compteur électrique ?

Le prix d’un compteur électrique recouvre plusieurs aspects, et peut être complexe à comprendre. Ainsi, le prix total payé pour l’installation de votre compteur électrique va correspondre au prix du raccordement, et au prix de mise en service. On vous explique !

Le prix de raccordement du compteur électrique

Sachez tout d’abord que suite à la demande de raccordement que vous aurez effectuée, Enedis vous fera parvenir un devis : aucune surprise donc au moment de la facture ! Le prix du raccordement de votre compteur d’électricité au réseau de distribution varie selon plusieurs critères : la puissance demandée, et l’emplacement de votre logement (que vous soyez en zone ZFA ou ZFB). Des termes un peu barbares, mais rien de bien compliqué ! La ZFA désigne ainsi les zones rurales et les petites villes, tandis que la ZFB désigne les grandes agglomérations. Le tableau ci-dessous vous explique tout :

Zone d'habitationPuissance en kWATarif Enedis (TTC)
ZFA
3 KVA

1 954,80€

12 kVA

2 059,20€

36 kVA (triphasé)

3 059,20€
ZFB
3 KVA

4 059,20€

12 kVA

5 059,20€

36 kVA (triphasé)

6 059,20€

Veillez à bien payer les travaux de raccordement à Enedis : sans cela, la mise en service de votre compteur d’électricité ne sera en effet pas possible, et vous rencontrerez des délais supplémentaires.

Le prix de mise en service du compteur électrique

Dans le cadre du déploiement des nouveaux compteurs intelligents Linky, Enedis ne vous facturera pas l’intervention du technicien. La pose de ce compteur est donc gratuite. Toutefois, la mise en service, elle, a un coût, variable en fonction des délais d’intervention que vous sélectionnez. Si vous changez de fournisseur, la mise en service de votre compteur se fera en 21 jours maximum, et sera gratuite. Pour une mise en service standard, qui se fait en 5 jours maximum, le tarif s’élèvera à 16,79€ TTC. Si vous êtes pris par le temps, il existe des mises en service express (55,07€ TTC) ou d’urgence (69,76€ TTC pour le compteur Linky, en 24 heures). Ces tarifs ne sont pas non plus les mêmes s’il s’agit d’une première mise en service suivant votre raccordement. Cette mise en service s’effectue en 5 ou 10 jours selon la formule que vous avez sélectionnée et vous reviendra soit à 50,56€ TTC soit à 88,84€ TTC.

0
Etapes

Il ne vous en faudra pas plus pour installer votre compteur.

Vos questions sur le compteur électrique

Il existe trois modèles principaux de compteurs électriques : le plus ancien, le compteur électromécanique, a été remplacé peu à peu par les compteurs électroniques dans les années 90. Aujourd’hui, Enedis n’installe plus que des compteurs Linky.

L’installation d’un compteur électrique se fait en quatre étapes : la demande de raccordement (suivie de travaux plus ou moins longs), l’obtention d’un numéro Consuel, le choix de votre fournisseur et enfin l’installation à proprement parler par un technicien mandaté par Enedis !

Le prix d’un compteur électrique comprend le prix du raccordement et le prix de la mise en service. A l’heure actuelle, la pose du compteur Linky est gratuite, dans le cadre de son déploiement national. Le prix du raccordement, quant à lui, varie selon la puissance nécessaire au raccordement, ainsi que l’emplacement de votre logement. Enfin, le prix de la mise en service varie selon le délai que vous choisissez. Des mises en service standard, express ou d’urgence existent pour répondre au mieux à vos besoins.